Union des Entreprises Transport et Logistique de France

couverture-page-presse-union-tlf-transport-logistique.png

Pour réussir les ZFE, tout se joue maintenant ! Les 10 propositions de l’Union TLF

Communiqué de presse 20.10.2022
visuel-dans-travaux-publication-zfe-m-10-propositions.jpg

ZFE-m : Accédez à nos 10 propositions

• L’instauration obligatoire des ZFE-m (Zones à Faibles Emissions – mobilité) dans toutes les agglomérations de plus de 150 000 habitants avant le 31 décembre 2024 va bouleverser la distribution des marchandises en ville et l’ensemble du secteur de la logistique urbaine.

• Face au défi majeur qui est celui de la qualité de l’air, certaines agglomérations jouent le jeu de la concertation avec un déploiement des ZFE progressif et adapté aux réalités des professionnels.

• D’autres, en revanche, adoptent un calendrier irréaliste qui ne tient pas compte de la disponibilité industrielle des véhicules alternatifs et qui pourrait mettre en péril la livraison en ville demain.

• C’est pourquoi, l’Union TLF publie aujourd’hui 10 mesures concrètes pour accompagner les collectivités dans cette transition et faire des ZFE-m une réussite au service de l’attractivité économique, sociétale et environnementale des centres-villes.

Dès mars 2022, la Commission Logistique urbaine de l’Union TLF publiait un Abécédaire recensant les premières métropoles concernées par les ZFE-m pour aider les professionnels face à la complexité de ces nouvelles règlementations urbaines.

Disponibilité du foncier, complémentarité des modes de transport, réseaux d’avitaillement, renouvellement du parc, lisibilité des aides financières, concertation et harmonisation des réglementations… Autant d’enjeux cruciaux pour le secteur du transport et de la logistique auxquels doivent répondre les futures ZFE-m. A travers la publication de ces mesures, l’Union TLF souhaite accompagner les collectivités dans le déploiement des futures ZFE-m et donner à ce nouveau modèle toute l’ambition qu’il mérite pour anticiper la ville de demain.

8 mesures concrètes pour accompagner durablement le déploiement des 45 ZFE-m déjà prévues.

• Privilégier une harmonisation des aides et accompagnements financiers entre les territoires (guichet unique) ;
• Définir le cadre d’une concertation adaptée et applicable par les collectivités concernées ;
• Etablir un comité de coordination des ZFE au niveau de la Région (garantir une compatibilité des ZFE-m sur un même territoire) ;
• Accompagner le développement des énergies alternatives par un schéma directeur local (au niveau régional) des réseaux d’avitaillement ;
• Conditionner l’interdiction de la vignette CRIT’AIR 2 pour les véhicules de +3,5T marchandises à la mise en œuvre concrète et en nombre suffisant de solutions alternatives ;
• Prendre en compte les degrés de maturité technologique et de disponibilité des nouvelles énergies et les évolutions européennes ;
• Mise en place de corridors pour l’accès des véhicules longues distances Euro 6 et en deçà ;
• Définir un cadre et un cadencement de suivi des objectifs des ZFE en matière de qualité de l’air.

2 mesures d’urgence pour préserver l’approvisionnement en ville

Sur les 11 ZFE-m déjà lancées en France, beaucoup de collectivités jouent le jeu de la concertation avec un calendrier de déploiement pragmatique et des réglementations adaptées aux contraintes économiques des entreprises du secteur. Certaines métropoles prévoient à l’inverse des calendriers et des règlementations zéro diesel tout simplement irréalisables qui mettent en péril la livraison des villes demain.

A Lyon par exemple, 96% du parc VUL (Véhicule utilitaire léger) doit être renouvelé au 1er janvier 2026, soit plus de 100 000 véhicules. Pour le Grand Paris, ce sont plus de 61 000 Poids Lourds, soit 97% du parc, qui sont concernés et qui ne pourront plus circuler au sein de la métropole dès le 1er janvier 2024 ! *

Au-delà du problème du financement de cette conversion du parc qui est intenable économiquement pour le secteur, se pose la question de la disponibilité industrielle : seulement 50 000 nouvelles immatriculations sont mises en circulation par an en France et les nouveaux délais de livraison des véhicules dépassent souvent les 18 mois. Face à cette situation d’urgence et pour maintenir la distribution des marchandises, l’Union TLF propose deux mesures d’urgence :

  • La mise en place d’une phase transitoire pour ces métropoles avec accès aux Crit’Air 2 jusqu’en 2030 à l’instar de ce qui est mis en place aux Pays-Bas ;
  • La mise en place d’un comité de coordination national des ZFE-m afin de garantir une harmonisation des calendriers et des contrôles.
*Source : Dataviz / Service des données et études statistiques (SDES)
visuel-citation-eric-hemar-attractivite-filiere-nos-engagement-union-tlf-transport-logistique.png
 Eric Hémar, Président de l’Union TLF.

« Engagés dans la transition énergétique depuis de nombreuses années, nos professionnels du transport et de la logistique souhaitent à travers ce document contribuer à la réussite des ZFE-m aux côtés des collectivités ! Harmonisation, concertation, anticipation, lisibilité … autant de leviers pour déployer et pérenniser les futures ZFE-m. Merci aux métropoles qui prennent en compte les contraintes économiques de notre secteur et qui dessinent avec nous la ville durable de demain. Mais il est également de notre responsabilité d’alerter les quelques métropoles, qui par leur calendrier irréalisable, mettent en péril la distribution des marchandises en ville faute d’infrastructures et de véhicules disponibles pour répondre à ces nouvelles règlementations. Nous proposons dans ce cas précis l’instauration de phases transitoires harmonisées à l’instar de qui existe aux Pays-Bas. Ne ratons pas l’occasion de réussir les ZFE-m car tout se joue maintenant ! » 

Infos circulation et urgence

Info circulation 06.08.2022
Isère Transport Routier

Interdiction de circulation des poids lourds sur la RD1091

Le samedi 6 août et pour une durée indéterminée,
Arrêté portant interdiction de circulation des poids lourds sur la RD1091.

Info circulation 26.12.2022
Bas-Rhin Transport Routier

Autorisation de circuler pour les PL dans le Bas-Rhin

Lundi 26 décembre 2022
Arrêté portant autorisation de circuler le lundi 26 décembre 2022 (Saint Étienne) pour les poids lourds de plus de 7,5 t dans le département du Bas-Rhin.

samedi 6 août 2022

Info circulation 06.08.2022
Isère Transport Routier

Interdiction de circulation des poids lourds sur la RD1091

Le samedi 6 août et pour une durée indéterminée

En Isère sur la commune de Mizoën, l'arrêté N°2022-32460 indique que la RD1091 est  interdite aux poids lourds supérieur de 3.5 Tonnes en transit direction Briançon ou Grenoble.

 

lundi 26 décembre 2022

Info circulation 26.12.2022
Bas-Rhin Transport Routier

Autorisation de circuler pour les PL dans le Bas-Rhin

Lundi 26 décembre 2022

Arrêté préfectoral portant autorisation de circuler le lundi 26 décembre 2022 (Saint Etienne) pour les poids lourds de plus de 7,5 t dans le département du Bas-Rhin.

  • La circulation des transports routiers de marchandises de plus de 7,5 tonnes de poids total autorisé en charge, sans restriction de tonnage, y compris ceux transportant des matières dangereuses, est autorisée le lundi 26 avril 2022 sur l’ensemble du réseau routier et autoroutier du département du Bas Rhin
2020.05-picto-planete-otw.png

Recevez les dernières actualités de L’Union TLF

Inscrivez-vous